mardi 27 novembre 2018

BY JOVE !



Dans l’affaire concernant le pillage de l’oeuvre et des originaux d’Edgar P.Jacobs les choses sont peut-être (enfin) en train de changer! Philippe Biermé, le président de la Fondation Jacobs a en effet été inculpé par la justice belge pour abus de confiance et blanchiment.
Sans doute pourrait-on également parler d’ »abus de faiblesse » vu que ce personnage douteux s’était glissé dans l’intimité du maitre, profitant de l’âge et de lassitude de ce dernier, pour lui donner l’impression
d’être l’homme providentiel, façon fils spirituel!
En final l’homme est aujourd’hui soupçonné d’avoir détourné et vendu à son profit plus de deux cents originaux (valeur moyenne 100.000 euros). 
Habile manipulateur, il avait pensé éviter les foudres de la justice en abandonnant ses droits et ses possessions à l’état belge et à la fondation Moulinsart! 
Mais non, peine perdue, cela n’a pas suffit! 
La dernière carte qu’il lui reste à jouer est sans doute la menace de retrouver et de brandir le document par lequel Jacobs stipulait s’opposer après sa disparition à toute reprise de ses personnages…
Mais ce document existe-t-il?

By Jove, quelle sinistre histoire!…
R.

mercredi 21 novembre 2018

RECOMPENSE


La série TER que nous co-signons avec Christophe Dubois chez l’éditeur Daniel Maghen, a été à nouveau récompensée le week end dernier ( 17-18 novembre)  au festival BD de Valenciennes, où elle s’est vue attribuerle prix de la meilleure bande dessinée fantastique.
Précisons que cette trilogie verra sa conclusion en février 2019, avec la parution du troisième tome (60 pages + dossier graphique) intitulé « L’IMPOSTEUR ».
Au delà de ce récit qui prendra là sa fin légitime, un second cycle, reprenant certains des personnages de TER mais développant une nouvelle thématique, verra le jour sur l’année 2020 sous le titre de TERRE…

vendredi 9 novembre 2018

DOCTEUR LIVINGSTONE, I PRESUM?

LIVINGSTONE Le missionnaire aventurier
Rodolphe Paul TENG & Christian CLOT
Éditions Glénat


C’est la phrase historique que le journaliste Henry Stanley est censé avoir prononcé , retrouvant en 1869, l’explorateur David Livingstone isolé, abandonné de tous au milieu du continent africain dont il avait entrepris l’exploration prés de trois décennies plus tôt! 

...Mais on le sait, les grandes phrases sont généralement écrites quelques années plus tard!

Nous avons là avec l’ami Paul Teng réalisé une biographie fidèle de ce britannique hors norme un peu à la façon des « Oncle Paul » d’antan. 
C’était bien sûr une oeuvre de commande (dans le cadre de la collection « Explora » que dirige Christian Clot) mais nous avons l’un comme l’autre, pris grand plaisir à mettre en scène et en images, le parcours insensé de cet homme dont les découvertes (entre autres les chutes Victoria) font d’Indiana Jones et de ses camarades, de petits héros d’opérettes!